Deuxième partie

           PROJET DES TEMPLIERS

Il est notoire que Colomb faisait partie de l’Ordre du Christ, nom donné aux Templiers par le Roi Denis du Portugal après l’abolition de leur ordre par le pape Clément V à l’issue du Concile de Vienne en 1312.

Les historiens n’ont montré que peu d’intérêt pour ce concile. Pourtant, cet événement aurait pu changer le cours de l’Histoire de l’Humanité.

Bien qu’à l’issue du Concile aucun point des accusations n’ait été retenu, l’abolition de l’Ordre du Temple fut prononcée.

Un ouvrage intitulé « Processus contra Templarios », publié de nos jours à la grande surprise  par le VATICAN, vient de prouver le non fondement de l’accusation contre les Templiers, ce qui les rend innocents.

Pourtant, les véritables raisons qui ont causé la fin de l’Ordre du Temple ne sont toujours pas divulguées.

Le fait est que les Templiers avaient proposé au Pape Clément V un projet tellement révolutionnaire que le Pape n’était pas prêt à le cautionner. Au lieu de devenir un moteur de progrès, les idées avancées par les Templiers leur sont devenues fatales! C’est ce même projet que, deux siècles plus tard, Colomb a proposé aux Rois Catholiques et au Pape Alexandre VI, sans susciter le moindre intérêt de leur part.

Ce projet est plus que jamais d’actualité!

Objectifs de ce projet :

Faire connaître au plus large public le côté encore non élucidé de l’Homme le plus célèbre au Monde, Christophe Colomb, les idées révolutionnaires des Templiers, qui, en tant que constructeurs  du Temple Universel, ou de la Maison du Monde, ne peuvent être ni une secte, ni une société secrète, mais  l’avant-garde d’une humanité meilleure.

                                                                                                               Vuko TRIPKOVIC